Mobilité bancaire : pourquoi il est toujours compliqué de changer de banque ?

Il y a 3 ans, la loi Macron a été créée pour pouvoir changer de banque facilement. Pourtant, aujourd’hui, seulement 2,5 % des Français ont réussi à le faire. La mobilité bancaire devait, en effet, permettre une concurrence directe entre les banques. C’est pourquoi l’association UFC que choisir a établi un constat. Malgré la loi Macron, la mobilité bancaire est toujours aussi compliquée à appliquer.

Rappel sur les démarches de la mobilité bancaire

Comment faire ?

Vous avez le choix si vous désirez changer de banque, d’effectuer les démarches seul ou à l’aide d’un mandat de mobilité bancaire. En réalisant le changement de banque par vous-même, vous devez débuter par une ouverture de compte dans la nouvelle banque. Puis, vous devez récupérer toutes les données des organismes qui prélèvent ou qui vous versent de l’argent. Vous pouvez alors leur envoyer vos nouvelles coordonnées bancaires avec un RIB (Relevé d’Identité Bancaire). Enfin, demandez la clôture de l’ancien compte bancaire, quand vous êtes certains d’avoir informé tous les organismes.

Le mandat de mobilité bancaire

Les banques ont l’obligation de vous proposer le mandat de mobilité bancaire. Il s’agit de vous renseigner totalement sur les démarches à réaliser pour changer de banque. Elle doit aussi vous délivrer un document de toutes les opérations sur votre compte, qu’elles soient occasionnelles ou permanentes. Enfin, elle devra vous prévenir sous 13 mois, de tous les mouvements qui pourraient avoir lieu sur votre compte, une fois fermé. Enfin, vous pouvez demander que votre nouvelle banque effectue elle-même les procédures pour transférer les virements et prélèvements sur le nouveau compte bancaire.

Les services transférables

Seuls les PEL, CEL et PEA, ainsi que les Livrets B, Jeunes et d’Épargne Populaire sont transférables d’un compte à un autre. Même si le mandat de mobilité bancaire a été conçu pour faciliter le changement de banque, il n’en reste pas moins compliqué de clôturer vos produits et services dans votre banque pour une nouvelle. C’est ainsi qu’un Français sur dix n’arriverait pas à aboutir à une modification de banque.

Pourquoi la mobilité bancaire ne fonctionne pas ?

Une promesse non tenue

Certains professionnels des établissements bancaires font, en effet, des erreurs lors des démarches de changement bancaire. En oubliant une signature, en faisant des fautes de frappes sur les coordonnées bancaires, toutes ces négligences découragent certains clients. Alors que cela devait être simple, les professionnels des établissements bancaires pointent du doigt une certaine difficulté à changer de banque.

Les coûts élevés de transferts

Les transferts des produits d’épargne sont également une cause directe. En effet, le PEL ou le CEL par exemple, ont un transfert assez onéreux. De plus, cela devrait s’accentuer en 2020, avec une augmentation de 4,8 % par rapport à 2019. Cela refroidit les clients désireux de faire suivre leur produit d’épargne et le laisse ainsi dans leur ancienne banque.

La lenteur du processus

Il y a une dernière raison : certaines banques sont très lentes avec la démarche. Si bien, que les clients se retrouveraient en difficultés avec des chèques sans provision. Mais également, une prise en compte trop lente de gros organisme tel qu’EDF leur ferait payer des frais. Un découragement général a lieu, car la procédure se voulait simple et rapide et c’est finalement le contraire qui se produit.

Le constat de l’UFC que choisir

Les banques en ligne contre les banques traditionnelles

Les banques en ligne proposent des services moins chers (voir gratuit) que les banques classiques. Ainsi, plus de 4 millions de Français seraient clients chez elles, cela reste peu par rapport à leurs concurrentes. Les banques traditionnelles s’imposent encore dans le paysage du secteur bancaire. C’est là que l’association l’UFC prône un comportement anticoncurrentiel. En effet, elles empêcheraient la portabilité des numéros d’un compte bancaire. Les banques en ligne et mobile ont alors beaucoup plus de difficultés à récupérer des clients.

Le comparateur de banque

L’UFC que choisir a mis à disposition durant 10 jours sur son site un comparateur bancaire. Cela avait pour objectif d’examiner les tarifs entre les banques et de permettre à nouveau de faire jouer la concurrence. Elle demande ainsi à tous les consommateurs de contrôler leur facturation annuelle de frais bancaires afin d’évaluer d’éventuelles économies.

La demande de l’UFC

L’UFC que choisir demande au gouvernement de nouvelles mesures concernant la mobilité bancaire. Ainsi, l’installation obligatoire de la portabilité des numéros de compte bancaire est mise en cause. Mais également un prolongement du mandat de mobilité bancaire pour l’ensemble des services bancaires, en prime les produits d’épargne. Il réclame aussi la gratuité du transfert des comptes d’épargne réglementés et le plafonnement des frais de transfert des plans d’épargne en actions. Cela pourrait alors de nouveau faciliter le changement de banque.

Note utilisateur: Soyez le premier!

Donnez votre avis

      Laisser un commentaire

      Kiwi Banque
      Enable registration in settings - general