Obtenir un prêt sans CDI : comment mettre les chances de votre côté ?

Avec le durcissement des conditions de l’octroi de prêt, il est de plus en plus difficile d’emprunter auprès des banques. Alors si vous n’êtes pas en Contrat à Durée Indéterminé (CDI), vous pensez avoir peu de probabilité d’y arriver. Pourtant, c’est possible ! Il suffit de mettre toutes les chances de votre côté pour obtenir un prêt sans CDI. Voici quelques conseils !

Les éléments essentiels pour obtenir un prêt

En Contrat à Durée Déterminée (CDD), en intérim, mais également en tant qu’entrepreneur, vous pouvez contracter un prêt. Néanmoins, cela dépend de certains critères et d’un dossier de prêt solide.

L’analyse de votre profil

La banque doit accorder sa confiance pour autoriser un prêt personnel ou encore immobilier. Elle analyse ainsi votre dossier et votre profil pour être certaine de votre solvabilité. Quelques éléments sont indispensables pour obtenir un prêt sans CDI. Ainsi, vos revenus sont étudiés, mais aussi :

  • Votre capacité d’épargne, c’est-à-dire l’apport ;
  • La gestion de vos comptes, si vous n’êtes pas à découvert ;
  • Votre taux d’endettement, avec le poids de la future mensualité et s’il y a des crédits en cours ;
  • Le reste à vivre, autrement dit la somme qui vous reste après le paiement de vos charges ;
  • Le saut de charge, pour un crédit immobilier, c’est la différence entre votre ancien loyer et vos futures mensualités.

Un dossier solide

Si vous n’avez pas de contrat à durée indéterminée, vous devez présenter un dossier qui garantit que vos revenus sont solides et que le risque de non-remboursement est réduit. Pour obtenir un prêt sans CDI, vous devez constituer un dossier avec des pièces justificatives : 

  • Pour un CDD, les derniers bulletins de salaire et le contrat de travail ;
  • Pour les intermittents et les intérimaires, les bulletins de salaire des 12 derniers mois ;
  • Pour un auto-entrepreneur, les trois derniers bilans d’activité ;
  • Pour les professions libérales, artisans ou encore commerçants, les 3 derniers relevés de compte professionnel, le Kbis ou l’attestation URSSAF (Unions de Recouvrement des cotisations de Sécurité Sociale et d’Allocations Familiales) et la liasse fiscale, composée de la déclaration de résultat et les tableaux qui reprennent les éléments de l’exercice ;
  • Pour un retraité, le relevé de retraites.

Les aides possibles pour contracter un crédit

Vous pouvez avoir recours à des aides pour obtenir un prêt sans CDI.

Les prêts aidés

Également appelés des crédits intérimaires, ils permettent de proposer des prêts, quelle que soit sa nature, aux intérimaires et intermittents. Retrouvez-les à Franfinance, une filiale de la Société Générale avec le FASTT : fonction d’action sociale du travail temporaire. La Banque Postale commercialise, elle, des crédits « auto » spécialement pour les intermittents et les intérimaires. 

Pour les autres statuts professionnels, vous pouvez trouver des prêts aidés avec le microcrédit social ou les prêts entre particuliers.

Mettre en avant son dossier

Si vous ne pouvez pas avoir recours à des aides, vous pouvez tout de même renforcer votre dossier d’emprunt auprès de votre banque grâce à :

  • Un apport personnel : les banques apprécient un apport de 10 % du montant emprunté ;
  • Un garant : il permet de soutenir vos mensualités et rassure la banque ;
  • L’historique avec votre banque : cela peut jouer en votre faveur avec l’ancienneté entre vous ou peut-être votre famille et la banque. Elle a, ainsi, un regard sur vos comptes depuis des années ;
  • Un courtier : il vous accompagne dans votre projet et négocie facilement les prêts immobiliers.

Faire appel à un courtier

Si vous avez des difficultés à emprunter auprès des établissements bancaires, vous pouvez demander à un courtier. Pour un projet immobilier, le courtier peut vous obtenir un prêt sans CDI. En effet, le courtier prend le rôle de la banque en analysant votre profil et votre capacité d’emprunt. Il vous aidera à vous constituer un dossier solide pour réussir à convaincre les banques. Le courtier connaît les attentes des établissements bancaires et il vous mènera à ceux qui accepteront facilement votre projet. Grâce à ce professionnel, vous pouvez obtenir un prêt, même sans CDI.

Note utilisateur: Soyez le premier!

Donnez votre avis

Laisser un commentaire

Kiwi Banque
Enable registration in settings - general