Changer de banque : comment faire ?

Consultez notre sélection & comparaison de banques pour vous aider à choisir parmi les meilleures
Accueil » Banque en ligne » Changer de banque : comment faire ?
BanqueAvantagesConditionsOffre
logo-hellobank

80€ Offerts

Carte visa gratuite

0€ de frais de gestion de compte

Retraits gratuits à l'étranger

  • Revenu exigé : 1000€/mois
    ou épargner : 5000€
  • Frais de banque : aucun 
Voir l'offre
logo-monabanq

Jusqu'à 120€ Offerts

Carte visa premier sans conditions de revenus

Filiale du CIC (possibilité de déposer chèques & espèces dans 2000 guichets automatiques)

  • Revenu exigé : aucun pour les offres compte courant
  • Frais de banque : à partir de  24€/an
Voir l'offre
logo-societe-generale

80€ Offerts

Carte bancaire gratuite

2000+ agences en France

  • Revenu exigé : aucun pour certaines offres
  • Frais de banque : aucun
Voir l'offre
logo-ing-banque

Jusqu'à 80€ Offerts (sur offre carte Gold) et 100€ de crédits Rakuten TV (jusqu'au 29/09)

Carte Mastercard gratuite

Paiements et retraits gratuits à l'étranger + mise à disposition d'espèces

  • Revenu exigé : aucun pour certaines offres
  • Frais de banque : aucun
Voir l'offre
logo-orange-bank

Jusqu'à 80€ Offerts

Carte bancaire gratuite

100% Mobile

  • Revenu exigé : aucun pour certaines offres
  • Frais de banque : aucun
Voir l'offre
Boursorama Banque

Jusqu'à 80€ Offerts

CB gratuite

0€ de frais de gestion de compte

  • Revenu exigé : aucun pour certaines offres
  • Frais de banque : aucun
Voir l'offre
logo-bforbank

0€ de frais de gestion de compte

Carte visa Classique ou Premier gratuite

Filiale du Crédit Agricole

  • Revenu exigé : 1200 €/mois
  • Frais de banque : aucun 
Voir l'offre
logo-bnp-paribas

Carte visa gratuite 1 an

2000+ agences en France

Un conseiller dédié

  • Revenu exigé : aucun pour certaines offres
  • Frais de banque : 30€/an
    gratuits 1 an
Voir l'offre
Fortuneo Banque

80€ offerts

Carte Mastercard Gratuite

Paiements et retraits gratuits dans toutes la zone euro

  • Revenu exigé : aucun pour certaines offres
Voir l'offre
La plupart de ces offres sont limitées dans le temps alors ne tardez pas trop pour en profiter !

TESTEZ VOTRE BANQUE en LIGNE

Un test d’ouverture de banque en ligne n’engage pas à grand chose dans la plupart des cas (lisez juste bien les conditions).

Nous vous recommandons d’éviter au début d’y migrer tous vos prélèvements et autres opérations, mais valider que l’interface du site ou de l’application mobile vous convient, que la réactivité des opérations, le service client, la consultation de vos comptes offrent la qualité de service que vous recherchiez. Puis au bout de quelques semaines vous pourrez choisir si vous souhaitez garder votre banque ou en tester une nouvelle !

Rappel sur le changement de banque

La mobilité bancaire a le vent en poupe. Avec l’arrivée des comparateurs en ligne de type meilleurtaux.com il y a une vingtaine d’années, de nombreux consommateurs ont cassé le lien immuable qui les liait quasiment à vie à leur banquier.

En effet, tout est parti de cette capacité des courtiers à renégocier les taux de prêts immobiliers, pour des clients qui au final changeaient de banque afin de profiter de taux plus avantageux pour leur crédit au long cours. Le changement de banque est devenu alors monnaie courante, mais toujours initié par ce but précis de réduction des coûts de crédits.

Plus récemment, avec la loi Macron sur la mobilité bancaire de 2017, les Français ont pu bénéficier d’un dispositif leur permettant d’envisager un changement de banque et un transfert de compte plus simples et rapides. En effet, cette loi oblige la banque destinataire du nouveau client, si celui-ci le demande, à s’occuper de toutes les démarches de transfert des virements et prélèvements existants sur le compte d’origine. Ceci se nomme le mandat de mobilité bancaire, par lequel le client autorise la banque à faire toutes les démarches à sa place.

Ainsi, le client n’a plus à lister (avec le risque d’oubli que cela implique) les organismes pour leur indiquer ses changements de coordonnées bancaires. Concrètement, une fois le mandat de mobilité signé, la banque destinataire entre en contact avec la banque d’origine et lui demande la liste des mandats de prélèvements valides et des virements récurrents réalisés au cours des 13 derniers mois, ainsi que les numéros des chèques en circulation et non débités sur cette même période.

C’est l’aboutissement d’une lente évolution des mœurs bancaires qui a déjà produit plusieurs millions de changements de banques en 2 ans.
Pourquoi changer de banque ? Comment changer de banque ? Vers quels établissements vous rapprocher ?
Toutes les réponses à vos questions dans ce guide détaillé !

Pourquoi changer de banque ?

Deux mondes bancaires distincts cohabitent actuellement : les banques traditionnelles (auxquelles on reproche toujours une certaine opacité tarifaire) et les banques en ligne.

Ces dernières laminent sans surprise les premières sur le plan des frais de gestion des comptes courants, en usant d’une stratégie imparable : en donner plus pour moins cher, surtout au rayon de l’offre des cartes bancaires, claire, vaste, et aux tarifs imbattables.

Les banques en ligne enfoncent le clou en garnissant les comptes fraîchement ouverts de cash (80, 120, voire 250 euros) pour aspirer les clients dans leur giron. 1-0 pour les banques en ligne sur le plan des tarifs.

Ces services sont plus ciblés et mis en avant au niveau des banques online, car on estime que pour les banques traditionnelles, ce sont des missions habituelles de votre conseiller. Mais encore faut-il le solliciter à cet égard, ce qui n’est pas toujours le cas.

Du côté des banques online, on propose des services personnalisés en mettant l’accent sur la pédagogie client. Par exemple, les clients Monabanq peuvent bénéficier gratuitement d’un coaching budgétaire individuel sur simple demande :

  • Coaching budgétaire, avec des conseils pour éviter les découverts, épargner.
  • Aide à la complétion des déclarations de revenus.

Les nouvelles banques en ligne permettent aussi de paramétrer vos notifications (par SMS ou email) pour être en phase avec vos besoins : alertes de solde atteint, opportunité d’épargne, ou toute autre activité qui vous intéresse.

Un des griefs que les clients  ont souvent envers leur banque traditionnelle, c’est leur manque de proactivité et de suivi de vos besoins.

Vous venez de vendre un bien immobilier, et le montant de la transaction se retrouve sur votre compte courant. Mais cette somme dort depuis des mois sans que votre conseiller (pourtant alerté par des applicatifs qui notifient aussi bien les débits inhabituels que les crédits très importants) ne daigne vous appeler pour vous proposer les placements adéquats. Ceci est un exemple vécu par nombre d’utilisateurs des banques traditionnelles, et qui montre bien le manque de suivi des comptes actuels par des conseillers de plus en plus éphémères.

Aussi, beaucoup se tournent vers les banques en ligne où se mettent en place des unités de conseillers spécialisés par domaines. Outre cette qualité humaine de service tant attendu, la tendance actuelle est dominée par l’efficience digitale. Les clients de banques traditionnelles ne supportent plus de payer pour des services qu’ils estiment de piètre qualité (sites saturés ou vieillots, manque d’innovation).

On a beaucoup décrit ci-dessus les causes éventuelles de transfert de client des banques traditionnelles vers les banques online, mais n’oublions pas que nombre de changements de banques se font toujours entre banques de même type, de réseau d’agences en l’occurrence. Dans ce cas, le nouvel établissement bancaire aura su apporter soit un produit de substitution plus rentable pour le client (cas par exemple de la renégociation de prêt immobilier évoquée en introduction), ou une grille tarifaire plus lisible, simple, et avantageuse.

Changer pour une banque qui vous ressemble plus

Il existe aujourd’hui une multitude d’enseignes bancaires qui ont toutes un service d’accès à distance, par internet ou mobile.
On parle de banques à distance ou en ligne lorsque celles-ci ne possèdent pas d’agence, mais fonctionnent uniquement en ligne (agence virtuelle).

Néanmoins, on oublie souvent que les banques traditionnelles ont été les premières banques gérables à distance… avec plus ou moins d’efficacité, certes, mais cela fait une vingtaine d’années que le client a été habitué à gérer ses comptes via internet.

La banque en ligne pure est donc l’évolution logique de cette pédagogie du client 100% numérique, et les néobanques en sont la version ultime, épurée il est vrai, car se contentant des services bancaires essentiels.

Changer de banque en ligne

Si vous pensez qu’une agence bancaire en dur, avec ses horaires d’ouverture parfois contraignants et ses conseillers parfois débordés, n’est pas faite pour vous…

Si vous ne déposez jamais ou très rarement d’espèces sur votre compte en agence et que vous considérez le chéquier comme est une relique du siècle dernier, alors, vous êtes probablement le client type des banques en ligne.

Mais l’offre pléthorique proposée par ces nouvelles banques est telle qu’il ne faut pas s’arrêter à la première offre venue. Si vous effectuez habituellement des débits ou des retraits importants en carte bancaire, sautez sur les offres Visa Premier ou MasterCard Gold des banques online comme Boursorama, Monabanq, ING, Hello Bank, ou Fortuneo qui sont toutes gratuites, sous réserve de versements minimums mensuels. Vous en aurez pour votre argent ! Retrouvez notre comparatif des meilleures banques en ligne !

Changer de néobanque

Si à l’opposé, vous avez des dépenses peu élevées et des rentrées d’argent limitées, les néobanques comme Orange Bank ou N26 peuvent être une solution 100% gratuite pour vous.

Ces banques sont bien optimisées pour le mobile (applications performantes), avec paiement par smartphone ou le virement en temps réel MoneyBeam (N26), par exemple.

Comment changer de banque ?

Les étapes obligatoires

Une fois son choix fixé sur un nouvel établissement bancaire, Il faut veiller à respecter ces étapes pour que le transfert global se déroule sans encombre :

  1. Dresser la liste de tous les produits détenus dans la banque d’origine

En effet, même si le mandat de mobilité oblige la nouvelle banque à s’occuper des transferts des opérations courantes, il vous faudra être attentif dans le cas des produits suivants :

  • Les livrets d’épargne, notamment le Livret A dont on ne peut détenir qu’un exemplaire par titulaire : s’assurer de sa clôture avant la réouverture dans la nouvelle banque. Dans tous les cas, notifiez bien l’existence de ce type de livret à votre banque de destination.
  • Compte épargne logement : le transfert est possible entre banques moyennant des frais. Pensez à les négocier !
  • PEA ou compte titres : le transfert est également possible entre banques.
  • Contrats d’assurance-vie : ces contrats sont non transférables. Il conviendra donc de décider si vous les conservez dans l’ancien établissement, ou si vous pouvez le clôturer en fonction de la situation – maturité fiscale, âge de l’assuré, objectifs du contrat…
  • Crédit immobilier : cela peut être le déclencheur même du passage à la nouvelle banque. Il n’est pas transférable, mais sa reprise est possible par la nouvelle banque. Il faut prévoir les frais de remboursement anticipé pour la banque d’origine.
  1. Ouverture de votre nouveau compte bancaire et vérifications

Soit vous décidez de signer le mandat de mobilité et de laisser à la banque le soin de s’occuper de tous les transferts de prélèvements et virements récurrents, soit vous vous en chargez vous-même.

Comptez une à deux semaines pour que le nouveau compte fonctionne à 100% pour les opérations de base : carte bancaire reçue et activée, chéquier reçu, accès internet aux différents produits liés au compte. 

Une fois ouvert, familiarisez-vous avec le nouveau compte, et vérifiez aux échéances que chaque opération avec vos créanciers ou bénéficiaires s’est bien effectuée sur le nouveau compte.

  1. Clôture de compte

Le mandat de mobilité prévoit également la possibilité de clôturer l’ancien compte à une date de votre choix (minimum 30 jours après la signature du mandat.).

Pensez à laisser la provision suffisante en cas de chèque en circulation, ou autre opération encore non débitée, tant que le compte n’est pas fermé.

Une fois le compte clôturé, vous êtes couvert par le mandat de mobilité, et le cas échéant, votre ancienne banque vous communiquera pendant 13 mois toute opération (chèque, virement, ou prélèvement) se présentant encore à elle, signe d’un mauvais transfert ou d’un oubli sur une transaction donnée.

Les banques qui vous aident dans vos démarches de changement de banques

Les banques se sont engouffrées dans cette manne de la mobilité bancaire (ou plutôt tentent de se défendre par l’attaque !) en proposant aux nouveaux clients des produits clés en main pour changer de banque.

Chez Boursorama, on peut citer EasyMove, qui est leur service dématérialisé d’accès et d’activation du mandat de mobilité. Cela signifie que vous pouvez, 100% en ligne, avec uniquement le RIB de votre ancienne banque, activer le mandat de mobilité. En maximum 10 jours ouvrés (délais contraints par la loi de mobilité), tous les émetteurs doivent avoir reçu vos nouvelles coordonnées bancaires.

Changer de banques : quelles sont les meilleures et pour quelles utilisations ?

Pour la gestion de vos comptes familiaux, souscrire chez certaines banques en lignes gardant un lien plus fort avec leur agence historique peut être judicieux. En effet, en plus des atouts liés à la simplicité de gestion en ligne, ces banques permettent le dépôt de chèques et d’espèces physiquement en agence, ce qui est un vrai plus pour les transactions familiales. Hello Bank le permet dans ses agences BNP Paribas, et Monabanq aussi dans ses agences CIC.

Si vous vous déplacez régulièrement à l’étranger, deux cas de figure sont à prendre en compte : les déplacements en zone euro, où toutes les cartes bancaires internationales peuvent être utilisées sans frais (paiement ou retrait d’espèces), et les déplacements réguliers dans tous les autres pays du monde.

Dans ce cas, veillez à souscrire aux offres vous évitant les frais de change (un peu moins de 2% en moyenne pour les banques en ligne, mais pouvant parfois grimper jusqu’à 8%). Citons :

  • Ultim de chez Boursorama banque, avec gratuité totale de la carte bancaire et des transactions à l’international.
  • Monabanq, qui propose une option à 6 euros par mois sans engagement (gratuité des 50 premiers paiements et 25 retraits d’espèces par carte bancaire par an, partout dans le monde).

Pour les dépensiers, ING propose une offre avec des plafonds élevés, pour des conditions assez douces : une carte Gold Mastercard, le débit immédiat ou différé, un plafond d’achat jusqu’à 4000€, un plafond de retrait jusqu’à 1000€, des retraits gratuits illimités et un découvert autorisé jusqu’à 4000€.

Pour les personnes bénéficiant de capitaux importants ou d’un encours confortable, il est intéressant de se rapprocher des banques comme Boursorama. Celle-ci offre les cartes Visa Premier sous réserve de 5000€ d’encours (10000€ pour 2 titulaires), ce qui permet de laisser un matelas sur le compte tout en bénéficiant d’une carte gratuite.

EKO et Monabanq permettent aux petits budgets d’avoir une carte internationale pour 2€/mois, sans condition de revenus. Sans oublier les néobanques qui comme Orange Bank ne vous coûteront rien si vous utilisez régulièrement vos comptes.

Dernières nouvelles sur les banques
Infos, rumeurs, nouvelles et comparatifs
Kiwi Banque
Enable registration in settings - general