Frais bancaires : vers une augmentation en 2020 ?

Cette année, en 2019, les frais bancaires ont été gelés. Cependant, ça ne sera pas le cas en 2020. Certaines banques viennent, en effet, d’annoncer la hausse de leurs tarifs. Heureusement, cela ne concerne pas tous les frais bancaires. Alors quelles sont les opérations et les services qui vont augmenter à partir du 1er janvier 2020 ?

Les causes de la hausse des frais bancaires

La promesse des banques

La hausse des frais bancaires résulte de quelques conséquences, comme l’engagement des banques à ne pas augmenter leurs tarifs en 2019. Cela se répercute alors l’année suivante. Ils ont été contraints de plafonner certains frais bancaires. C’est ainsi que le coût des découverts autorisés pour les clients en situation de fragilité financière était plus bas que les autres. De même avec les frais d’incident bancaires qui avaient extrêmement baissé, au grand désarroi des banques. Ce plafond des frais a alors diminué leurs résultats financiers en faisant peu de marges.

Les taux d’intérêts

C’est aussi avec des taux d’intérêts historiquement bas, que les banques se permettent d’augmenter leurs tarifs. Les établissements bancaires ont, effectivement, un manque à gagner avec les petits intérêts des crédits immobiliers. Pour cela, ils ont, depuis quelques années, augmenté systématiquement leurs frais de tenue de compte. Certaines les ont même doublés dernièrement. Cette généralisation des frais de tenue de comptes a permis aux banques de pallier la diminution de quelques frais bancaires.

Les banques en lignes

La dernière cause de la hausse des frais bancaires est l’arrivée et le succès des banques en ligne. Elles ont bouleversé le secteur bancaire avec des frais de tenue de comptes gratuit ou encore des cartes bancaires sans frais. Les banques traditionnelles ont eu plus de mal à rivaliser avec ces nouveaux phénomènes. Depuis peu, les néobanques arrivent également sur le marché, ne proposant pas encore totalement les mêmes services que les banques classiques. Cela suffit pour faire une onde de choc. Mais grâce aux banques en ligne, les établissements bancaires ne devraient pas augmenter le tarif des frais de tenue de compte. Une bonne nouvelle pour tout le monde.

Des frais bancaires protégés

Depuis 2018, tous les établissements bancaires doivent présenter les tarifs les plus représentatifs. Pour rappel, l’EST (Extrait standard des tarifs) se compose de 11 services. Ces tarifs, concurrentiels, permettent aujourd’hui d’éviter une hausse abusive. Les banques peuvent, néanmoins, décider de les augmenter si elles le désirent. Les premières brochures de tarifs 2020 ne présentent pratiquement pas de hausse sur ces tarifs. Toutefois, il se pourrait que certains établissements touchent aux frais de virements en augmentant de 2,6 % pour les occasionnels et 2,1 % pour les permanents.

L’augmentation des frais bancaires

Les frais de transfert

Les hausses des frais bancaires devraient alors concerner les frais de transfert. En effet, si vous souhaitez changer de banque, vous verrez le déplacement de vos différents produits d’épargne augmenter jusqu’à 40 € de plus. En voulant transférer votre PEL, un PEA ou même des comptes-titres, vous risquez donc d’avoir une facture un peu plus élevée qu’auparavant. Pour l’heure, seule 1 banque sur 3 à annoncé cette augmentation. Renseignez-vous auprès de votre établissement bancaire si cette modification vous concerne.

Les frais de dossiers

Comme expliqué plus haut, les taux d’intérêts étant particulièrement bas, les banques se rattrapent avec d’autres frais. Si vous souhaitez faire un crédit immobilier ou renégocier son taux actuel, les frais de dossiers vont être beaucoup plus élevés. Normalement, cela représente 1 % du montant de votre emprunt. Cette hausse des prix pourrait être de 6 %. Ce sera une moyenne de 150 € de plus. Une mauvaise nouvelle, donc, pour ceux qui désirent demander un crédit immobilier.

Les petites opérations

Des hausses apparaîtront également sur des petites opérations telles que la reproduction d’une carte bancaire ou la réédition de son code secret. Cela devrait correspondre à 3,9 % de plus pour la fabrication de votre carte bancaire et 1,4 % de plus pour son code secret. Mieux vaut éviter de la perdre ! Les découverts bancaires ponctuels, qui sont non soumis à la réglementation, augmenteront, avec l’envoie de sa lettre d’information. En effet, pour vous avertir d’un incident de paiement, cette lettre pourrait être beaucoup plus onéreuse. Enfin, les banques augmenteront les frais liés à l’envoi du chéquier à domicile, et également l’émission d’un chèque en banque. Finalement, la hausse des tarifs en 2020 devrait être progressive.

Note utilisateur: Soyez le premier!

Donnez votre avis

      Laisser un commentaire

      Kiwi Banque
      Inscription / Connexion fermée temporairement