Retrait dans un distributeur à l'étranger

Effectuer dans la zone Euro et hors de la zone euro comment ça se passe ? Quels sont les pays concernés ? Quels sont les tarifs des frais bancaires ? Kiwi vous explique tout !
Accueil » Banque en ligne » Frais bancaires & Guide » Retrait dans un distributeur à l’étranger

Rappel sur les retrait dans les distributeurs à l'étranger

Si vous voyagez à l’étranger, vous pouvez avoir besoin de retirer de l’argent à un distributeur de billets. Dorénavant, grâce à des cartes bancaires de paiement et de retrait à l’international, vous pouvez le faire. Mais ces opérations sont tout de même soumises à des commissions. Qu’en est-il vraiment ? Quelles sont la carte et la banque à privilégier ?

Effectuer des retraits en zone Euro

Quels sont les pays concernés par la zone euro ?

Vous pouvez voyager dans la zone euro en utilisant facilement votre carte bancaire. Voici les 17 pays concernés : l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, Chypre, l’Espagne, l’Estonie, la Finlande, la Grèce, l’Irlande, l’Italie, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, Malte, les Pays-Bas, le Portugal, la Slovaquie et la Slovénie.

La zone euro, qui peut aussi être appelée « euro zone », est une zone monétaire qui réunit les États membres de l’Union européenne qui ont validé l’euro comme monnaie.

Tarifs des banques pour la zone euro

Les directives européennes permettent aujourd’hui que l’utilisation de vos moyens de paiement soit possible partout en Europe. Les tarifs restent inchangés par rapport à la France. Vos frais de retraits seront les mêmes que si vous retiriez des espèces dans un distributeur d’une autre enseigne. Certains établissements accordent la même valeur à la zone SEPA, donc un peu plus large. Sinon vous disposez des mêmes conditions tarifaires qu’en France. Renseignez-vous auprès de votre banque. Les tarifs peuvent varier d’une carte bancaire à autre, et d’un établissement à un autre. Les frais de retraits sont donc gratuits ou d’une moyenne de 6,51 € par mois.

Zone Euro et Europe quel est la différence pour les frais de retraits ?

Vous pouvez voyager dans des pays de l’Union européenne, mais qui ne font pas partie de la zone euro. C’est en effet, 28 états membres qui appartiennent à l’Union européenne sans utiliser la monnaie de l’euro. La zone euro est donc une union monétaire avec la même monnaie. La différence pour les frais de retraits qu’il y a entre la zone euro et l’Europe est donc qu’ils n’ont pas la même directive européenne quand il s’agit de voter des lois monétaires et de finance. C’est ainsi que les pays d’euro ont confié leurs politiques à la banque centrale européenne. Les autres pays d’Europe, eux, peuvent appliquer les tarifs qu’ils souhaitent et surtout ne se servent pas de l’euro. Si vous devez faire un retrait à un distributeur en Europe, ce sera considéré comme un pays étranger, car vous aurez une opération de change sur votre relevé de compte.

Effectuer des retraits hors zone euro

Moyenne des tarifs de retraits à l’étranger

La conversion du montant sur votre relevé de compte vous sera donc facturée. Mais que vous soyez aux Etats-Unis ou en Asie, le taux de change n’est pas le même et donc la commission non plus. Cette conversion de la monnaie sur votre relevé est effectuée par le centre international Mastercard ou Visa de chaque réseau.

Au 1er décembre 2018, sur 129 banques sélectionnées dans les relevés des tarifs bancaires, toutes font payer des frais de retrait par carte bancaire hors zone euro. Un retrait de 100 euros coûte ainsi de 1,94 à 8,50 euros selon les banques (pour une moyenne de 5,59 euros, un montant généralement fixe depuis quelques années). Un retrait de 500 euros coûte, lui, entre 3 et 22,50 euros, pour une moyenne de 14,63 euros.

Retirer des espèces à l’étranger comment ça se passe ?

La banque où vous irez retirer à l’étranger est propriétaire du distributeur automatique de billet. Elle peut alors elle aussi exercer des frais dits de « surcharge ». Ces frais, dans ce cas, sont additionnés au montant du retrait (Par exemple : un retrait de 100 dollars à New-York avec 3 dollars de surcharge vous sera facturé comme un retrait de 103 dollars).

Du côté des banques françaises, une commission de retrait est comptée. Cette commission comporte :

  • Une part variable (un pourcentage du total récupéré) ;
  • Une part fixe (habituellement en moyenne de 3 euros)

 Certaines banques ajoutent ce coût en vous obligeant à un montant minimum ou à l’inverse vous impose un montant maximum.

Pourquoi il y a des frais à l’étranger ?

Dans certaines banques, il peut aussi y avoir des frais différents selon le pays ou la zone du monde dans lequel le retrait est effectué :

  • Pour les retraits en Suisse dans les banques qui interviennent en zone frontalière ;
  • Dans les banques internationales pour des retraits dans un distributeur de billets d’une filiale ou d’une banque partenaire.

Les prix sont également fixés par rapport aux taux de change interbancaire. C’est la valeur à laquelle les établissements bancaires s’achètent ou se vendent des devises. C’est aussi communément nommé le « cours réel ». Tout autre taux que celui-ci est dit « majoré ».

Si cette commission de retrait est peu acceptée dans les offres groupées de services, elle peut être comprise dans les frais annuels de cartes très hautes de gamme (comme sur la Mastercard World Elite dans certains établissements bancaires). Un profil Premium qui inclus une carte très haut de gamme et des opérations à l’étranger est donc un très gros avantage si vous souhaitez voyager.

Quelles sont les meilleures cartes et les meilleures banques pour effectuer des retraits à l’étranger ?

Les meilleures banques pour des retraits à l’étranger

Un réseau important de banques a renoncé aux frais de retrait à l’international. Vous pouvez alors avoir accès à un DAB compatible sur presque tous les continents. Le réseau couvre l’Asie, l’Europe, l’Afrique, l’Amérique du Sud et du nord ainsi que certaines parties de l’Australasie. Il se compose d’établissements bancaires comme la Bank of America, Scotia Bank, Barclays, Deutsche Bank et BNP Paribas. Il est conseillé donc de consulter sa banque avant de partir.

Sinon, une solution économique s’offre à vous en ouvrant un compte dans une néobanque. C’est en effet, celles qui proposent les frais de retraits les plus bas. Voici un classement des meilleures banques pour faire des retraits :

BanqueTaux en moyenne prélevés par retraitsPour un retrait de 100 €
FortuneoGratuit Gratuit
Boursorama Banque1,94 % (gratuit avec la carte Ultim)1 ,94 €
BforBank1,95 %1,95 €
Groupama2,00 %2,00 €
Monabanq2,00 % avec un minimum de 1 €2,00 €
Hello Bank2,00 % (tarif réduit dans les banques partenaires)2,00 €
ING2,00 % avec un minimum de 0,5 €2,00 €
Orange Bank2,00 % (gratuit pour certaines cartes haut de gamme)2,00 €

Les meilleures cartes pour des retraits à l’étranger

Votre carte bancaire doit être « internationale ». Elle peut être une carte de débit ou une carte de retrait. Attention, avec cette dernière, vous ne pourrez pas payer chez un commerçant. Les cartes de crédit, elles, ne vous permettent pas de retirer dans des distributeurs automatiques de billets, mais payer dans des enseignes correspondant à votre carte. Vous devez vous renseigner auprès de votre banque pour connaître les conditions et les tarifs appliqués lors d’un voyage à l’étranger. Cela permettra également de prévenir votre banque de votre départ pour un autre pays. En effet, certains établissements bancaires peuvent bloquer votre carte bancaire s’ils ont une opération hors de la zone euro. Avec les frais que cela engendre et les pertes ou les vols des données de votre carte, ils sont prudents. De plus, vous pouvez discuter avec votre banque du type de carte que vous possédez. Vous pourriez être surpris de payer aussi cher de cotisation annuelle que votre carte actuelle en ayant plus de liberté pendant votre voyage. Il est donc nécessaire de prendre connaissance des meilleures cartes pour les retraits à l’étranger :

  • Dans une banque traditionnelle, une carte visa ou une carte Mastercard peut vous coûter assez cher : 2,5 % du montant +3,10 €.
  • Dans une banque en ligne, ces mêmes cartes ne vous coûteront que : 1,94 % de taux de change en moyenne, voir gratuit.

En effet, les banques en ligne ou les néobanques ne font pas partie d’un réseau en particulier et vous permettent de bénéficier de taux de change interbancaire plus avantageux.
Vérifiez que votre carte bancaire soit adaptée à votre voyage. Pensez également à retirer le moins possible dans des distributeurs de billets, et donc à chaque fois, effectuer des retraits au montant maximum qu’il vous est autorisé. Cela vous évitera de payer trop de frais de retrait.

Choisir la meilleure carte bancaire pour voyager, c’est donc choisir une carte bancaire d’une banque en ligne.

Dernières nouvelles sur les banques
Infos, rumeurs, nouvelles et comparatifs
Kiwi Banque
Enable registration in settings - general